Pause déjeuner. Tout le monde y va de ses petites histoires de fesses.

Bha oui, avec 50 % de Parisiens célibataires aujourd’hui, vous vous doutez bien qu’on parle plus de Q à la caféteria que de ce que l’on compte faire à diner.
Les anecdotes fusent et les conseils avec. Moi, j’apprends.

Oui, j’ai 28 ans et j’apprends parce qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre le game de la drague.
Aujourd’hui par exemple, on a parlé Ponctuation.

Flashback : 1995.
Pour draguer un mec, on prenait son numero, un appel, un restau, une grosse pelle BIM c’était plié.

Aujourd’hui….
Déjà on oublie le numéro parce que le mec on l’a jamais vu en vrai. On l’a croisé sur Internet ou sur une appli et on est devenu pote sur Facebook. Maintenant on doit discuter.  Enfin on s’écrit. Moi c’est à ce moment là que je perds des points et que la partie est finie.

« what the fuck je dois mettre deux petits points ? ça existe pas deux p’tits points ! »

« bha si ça existe!! quoi tu fais jamais ça ?

« bha non…  les smileys ouais, les points d’exclamations, les points de suspension mais les deux non. Mais pourquoi on parle de ça en plus, ça n’EXISTE MEME PAS !!! »

« rhoooo mais écoute l’abuela, là tu vas pas lui répondre –à bientôt. C’est bien trop sec ! Il va jamais te rappeler le mec ! »

« bha pourquoi ?  A bientôt, ça veut dire que je veux le revoir vite quoi, tôt ! Enfin merde quoi qu’est ce que c’est que cette nouvelle règle ?

« bha justement, c’est là que tu te sers deux p’tits points. Là ton point il est trop sec, ça clos la discussion, on n’aime pas trop trop. Et non, tu n’utiliseras pas les points de suspension parce que le mec va savoir que c’est dans la poche ! Tu te grilles direct. DONC c’est maintenant que les deux petits points interviennent. En les utilisant tu sèmes le doute… tu noies le poisson ! ça te donne un air pas trop dispo histoire de garder un poil de fierté. C’est plus chaleureux qu’un point mais moins chaudière que 3.

« non mais vraiment ? Toi aussi tu fais ça Ophélie ? « 

« bha oui au début j’ai pas fait exprès j’me suis gourée et maintenant je l’ai adopté. ça me donne un peu de mystère. Le mec il ne sait pas si c’est une fausse manip’ ou si je suis opée, ça l’intrigue »

« … vous me fatiguez… déjà, c’est pas français et franchement, 1 ou dix c’est pas ça qui fera la dif’. Je vais l’appeler.  »

« t’as son numéro ? »

« … non  »
120