Ne mentez pas, ça nous a déjà toutes traversé l’esprit et PAS SEULEMENT POUR FAIRE PIPI, on aurait aimé au moins une journée dans notre vie être dans la peau d’un mec parce que ça a l’air quand même vachement chouette.

Deux mots déjà sur la nouvelle mode du Dad Bod… ( des années que j’essaie d’instaurer le Mum Bod moi… bizarrement ça ne prend pas ! )
En fait, c’est pas vraiment nouveau puisqu’on a toujours aimé les mecs un peu costauds… alors que vous les nanas rondes… bref, passons.
Donc, tous les ans, au printemps, nous les filles, on se met à bouffer des feuilles de laitues et des steack de tofu dans l’espoir d’être un peu bonnes sur la plage. Cette année on a même passé pour la première fois de notre vie la porte du Naturalia. On a essayé de virer nos mauvaises manies pour avoir un corps clean, un ventre plat et des fesses aussi lisses qu’un couloir de bowling.
Pendant ce temps là, vous, détendus, on vous félicite parce que vous avez bien mangé, bien bu et que vous avez la peau du ventre bien (ou pas) tendue.

Nous les filles, on se remet au sport, on serre les fesses et on monte les escaliers sur les pointes de pieds, on courre et parfois on fait du yoga. Vous pouvez donc nous retrouver de temps en temps (faute d’argent), en p’tite culotte dans le salon les 4 fers en l’air (quand on y arrive) le visage rouge vif et les guiboles aussi flex qu’un bâton de sucette. #sexFILLE

Je ne vais pas non plus m’éterniser sur les poils… mais sans déc’ ça nous pompe un fric ET un temps fou ! Et alors pépite, ils ne poussent pas tous en même temps les salauds ! Les filles passent donc leur vie à épier le moindre walou qui voudrait se faire la malle et quand elles n’ont pas les yeux rivés sous leurs aisselles, bha.. elles en parlent. Non, il n’y a pas de temps calme dans L’impitoyable traque du poil.

Vous vos poils, on les trouve BEAUX. C’est un peu comme vos cheveux.
Quand vous sortez de chez le coiffeur ok c’est jamais terrible sur le coup, mais plus vous les laissez pousser, mieux c’est.
Nous c’est l’inverse, après avoir laché 200 balles et un shampoing, ça ressemble à rien donc non seulement vous gagnez PLUS que nous mais y’a MOINS d’entretien.

Bon et la barbe ? Avant la mode de la bedaine, il y a eu la gloire des barbus et du coup même ceux qui ne s’en sortaient pas très bien au départ, tu leur colles des poils au menton et une stachmou et ils deviennent CANONS ! Même les roux ! Surtout les roux d’ailleurs, parce que le roux est à la mode. ( C’est pas moi qui l’a dit, c’est Grazia )  En fait voilà, j’aimerais être un mec un peu rond, barbu et roux.

Oui, c’est ça, je serai un gros, roux, barbu.
Un jour, ma meuf partira à un EVJF à Barça. Elle aura un débardeur rose, visitera la Sagrada familia et apprendra 3 pas de salsa.  Moi, pendant ce temps là j’organiserais l’EVG de mon meilleur pote à Bratislava. On ira piloter des chars d’assauts, tirer à la Kalachnikov et picoler de la vodka.
Pleins comme des Indiens et entre deux « Nasdrovia », on ira toucher les fesses (lisses) des meufs de l’Est. C’est vrai qu’être un mec c’est assez chouette.