Fanzine de poche

Fanzine de poche

Ce week end j’ai participé au lancement du fanzine de deux copains qui, depuis pas mal d’années déjà font couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui ils ont décidé de nous faire partager cette passion qui les anime jour et nuit, surtout la nuit d’ailleurs.

Pour ce premier numéro de From Left To Write, il s’agit ici non pas de graffiti, mais de tag, qui lui à pour vocation d’aller droit au but en s’évitant les fioritures dans le lettrage, il doit être simple, lisible, et ainsi très facilement identifiable.

« le tag n’a pas d’autre prétention qu’être un exercice d’écriture »

KASDEDI

KASDEDI

Regardons autour de nous, le graffiti fait partie de la ville qui est depuis toujours un support à l’expression, sous toutes ses formes. La rue est leur toile, artistes ou publicitaires, il faut trouver les meilleurs spots et s’afficher aux côtés de ceux qui sont partout, tout en inscrivant son appartenance à un crew. En effet ces « writers » font rarement cavalier seul.

OURS, SUPREME, FINT, FAUST, REX….Pierre, Paul ou Jacques. On parle ici de Mr Toutlemonde, des personnalités que vous côtoyez tous les jours et qui vous évitent toutes les nuits.

Nuage de tags

Nuage de tags

Nous, promeneurs, nous attachons rarement à un tag en particulier mais voyons plutôt cela comme un nuage de signes faisant partie intégrante de notre paysage urbain. Et c’est à partir de cette idée que ce fanzine est né. Il s’agissait d’offrir un point de vue particulier sur ces signes, de les « recontextualiser », afin de nous proposer un nouveau regard sur ces pigments.

Comme les auteurs le notent dans leur préface, il étaient important pour eux de proposer, à travers cet inventaire un héritage de ce langage, et ainsi, garder une trace d’un temps qui s’efface et nous échappe.

Hello my name is René

Hello my name is René

Le fanzine est vendu avec des stickers vierges, si toi aussi tu veux laisser des traces…

 Suivez-les sur:

Instagram : @fltwzine

Tumblr : fltwzine.tumblr.com

Facebook : From left to Write Zine