« _un p’tit café?

_oui mais pas n’importe lequel! »

Vous l’aurez surement remarqué, la mode café revient en force dans la capitale, et les points de dégustation/distribution se multiplient. Ce phénomène accompagne l’émergence d’espaces de coworking ou ruches, dans lesquels on se retrouve pour travailler, et pour travailler, il faut du café (concept proposé notamment par l’anticafé).

De ce phénomène émerge un nouveau spécimen: le Barista.

Serge, sa bible et son latte

le Barista c’est le Einstein du café, le Candeloro de la mousse (à la fois légère et épaisse, ni trop liquide, ni trop mousseuse…). Il sait tout sur les machines, les moutures, les provenances, les parfums et peut vous parler d’un expresso avalé en une minute pendant des heures…

Pour en savoir plus sur cette mode venue tout droit du pays des kangourous je suis allé voir mon pote Serge venu lui, du pays de la vodka.

Polonais de 26 ans il est venu en France pour ses études et à suivi dans le même temps une formation de barista chez Coutume, il bosse aujourd’hui au Loulou’ friendly diner (Cluny la Sorbonne) pour le plus grand plaisir des amateurs du 5e.

Tout en me racontant qu’il a passé la matinée à régler sa machine pour avoir le bon dosage de café et qu’il a ensuite réglé la température sur une autre je l’observe en me demandant s’il n’en est pas devenu une lui aussi…

Support torréfié,pinceau écrémé

Faire couler l’eau, nettoyer le percolateur, vérifier la mouture, le grammage, la température, le temps d’écoulement à la seconde près. Non, barista ça ne s’improvise pas.

« _Tu la sens la note de chocolat au lait ? et la pointe de mangue ?

_… »

Je dois dire que pour moi, un café reste un café. Je peux parfois détecter une certaine puissance, une légère amertume mais de là à identifier des arômes de fruits exotiques ! Vous me direz, c’est comme le vin, ça vient avec le temps.

F.A.F (Fazenda Ambiantal Fortaleza), Mpanga, Novo Canaa, ils sont brésiliens, burundais, colombiens,  et même si, au vu de ces noms étranges on croirait faire face à des groupuscules à éviter, une danse africaine, ou une race de singe en voie de disparition, ce sont en fait les appellations de ces nouvelles graines (de  champions) destinés à exciter nos papilles et, à plus ou moins long terme, éjecter ce bon vieux Richard du fauteuil de président.

Il y a la l’idée d’un retour aux choses simples. Je sais ce que je bois et d’où ça vient.

J’espère vous avoir convaincu mais on peut toujours en reparler autour d’un bon café ;)

Greg.

Cappuccino ma gueule

Quelques adresses :

http://www.coutumecafe.com/fr/

http://www.louloufriendlydiner.com

http://anticafe.eu

http://www.lacafeotheque.com

http://www.tenbelles.com